En 2013, Les Originarts se lancent dans un tout nouveau projet, tout droit sorti de l’imagination fertile de Samara Bongars : Zaza, à la découverte d’un monde meilleur. Cette nouvelle création est basée artistiquement sur le même principe de mélange des arts que celui de l’Etincelle d’une vie, principe qui est l’un des fondements même de l’association Les Originarts. L’auteur, qui gère également la mise en scène de la pièce, nous livre une fable écologique destinée à sensibiliser les plus jeunes grâce à des interactions subtiles entre plusieurs disciplines (cirque, danse, musique, théâtre) et à des performances inédites emmenées par des artistes exceptionnels. Pour Samara Bongars, cette pluridisciplinarité semble naturelle :

  « Je suis passionnée depuis toute petite, j’ai voulu emmener plein de mélanges, différents mélanges, au niveau de la culture, de l’ouverture d’esprit, que le théâtre se mélange avec la musique, l’opéra, la danse, la peinture,… » .

sam

Et lorsqu’on l’interroge sur ce qui l’a poussé à créer une pièce écologique, elle nous répond en tant que mère :

« J’ai un enfant et je pense qu’il est important de sensibiliser les plus jeunes à l’écologie car cela permet de semer une petite graine qui germera peut-être et évitera aux nouvelles générations de reproduire nos erreurs. »

Samara se sent très concernée par l’avenir de notre monde et parait préoccupée:

« La planète est menacée et l’indifférence est dangereuse. Il faut en parler, aux enfants, aux parents, aux grands-parents… ».

Pour lutter contre cette indifférence elle s’est armée de cette nouvelle création et a rassemblé des comédiens, des circassiens, des danseurs et des musiciens pour lui donner vie.

Zaza, à la découverte d’un monde meilleur, nous raconte l’histoire d’une petite fille (Zaza, jouée par Nathalie Millot et Marie-Aude Barrez), qui rencontre une pauvre petite fleur qui dépérit dans un jardin municipal, étouffée par la pollution toujours plus présente de la ville alentours. Zaza va alors lui venir en aide et l’aider à chercher une terre sans pollution pour vivre. Au cours de leur périple elles vont rencontrer d’étonnants personnages tels que Groscarbu et Chimix (Thomas Sabot), qui représentent notre pollution quotidienne et vont venir troubler cette quête d’un monde plus vert.

Les artistes circassiens Thomas Sabot et Christophe Béron vont émerveiller les spectateurs grâce à des performances artistiques subtilement intégrées à la pièce, tandis que les comédiennes Nathalie Millot et Marie-Aude Barrez nous inviteront à évoluer dans un monde qui donne envie de faire bouger les choses. Les performances de la danseuse Sarah Avelisjan-Segealon viendront ajouter une touche de poésie corporelle douce et envoûtante.

Actuellement en cours de création, Zaza, à la découverte d’un monde meilleur sera présenté dans la région stéphanoise à l’été 2013 et est d’ores et déjà programmé à l’Amicale laïque de Tardy dans courant du mois d’octobre.

 

Gilles Steiner